Une école d'été en sciences sociales

Ecole d'été en sciences sociales
À l'UCL, se tenait la semaine dernière une Summer School résidentielle en sciences sociales.
Six formateurs se sont relayés pour former en sciences sociales 35 doctorants issus d’universités belges et étrangères (6 Français, un Suisse). «L’objectif de cette formation était de rencontrer les problèmes méthodologiques des chercheurs engagés dans un doctorat, en lien avec l’histoire», explique Frédéric Vesentini, son organisateur. Premier axe de cette école: l’initiation à la conception et l’implémentation des base de données. Il s’agit en effet de faire des choix judicieux en début de recherche afin de gérer l’information et de bien exploiter le corpus. Les second et troisième axes étaient dédiés à l’analyse qualitative de textes (discours politiques, presse, périodiques, etc.) et quantitative auxquelles sont confrontés les historiens. Le Conseil de recherche de l’UCL a notamment financé la venue d'un expert du Canada, Guy Cucumel, vice-doyen à la recherche de la Faculté des sciences de gestion de l'UQAM (Montréal), qui a pris en charge deux jours de formation. (A.T.)
| 23/06/2008 |