Prix Mémoire ADEL 2012 - Auteur : Cédric THIRY - « La capacité fiscale des régions de la Belgique Fédérale : compensation responsabilisation »

Chaque année, l'ADEL remet un prix du meilleur travail de fin de cycle "Master 120 Orientation générale Finalité spécialisée" pour les étudiants dont l'inscription principale a été prise à l'UCL.
C’est pour souligner les caractéristiques propres à l’économiste de Louvain, mettre en avant le lien qui existe entre votre formation et votre capacité d’identification d’une problématique économique actuelle, votre maîtrise de l’analyse théorique à  développer, et votre capacité à appréhender les liens avec les questions politiques, que  l’ADEL prime chaque année le meilleur mémoire de fin de Master 120 spécialisé en Sciences Economiques de l’Economics School of Louvain. Et c’est à l’issue de la proclamation de Septembre, afin de juger de l’ensemble des mémoires de l’année académique, que nous proclamons le résultat des délibérations de notre jury.

Le prix se base sur deux critères :

• la qualité académique et la rigueur scientifique du mémoire, correspondant à une cote de 16/20 ou plus,
• et la pertinence sociétale dans l’apport de l’analyse économique à un problème de société actuel.

Le Jury a retenu le mémoire de Cédric Thiry, intitulé « La capacité fiscale des régions de la Belgique fédérale : compensation et responsabilisation », qu’il a élaboré sous la direction du Professeur François Maniquet et dont le Rapporteur était le Professeur Pierre Dehez.
Le mémoire de Cédric Thiry s’attache à observer les différences de niveau des recettes de l’impôt des personnes physiques perçues dans les 3 régions du pays par l’Etat fédéral, et les niveaux de financements de ces régions tels qu’ils résultent de la loi spéciale de financement, avec ses mécanismes d’intervention de solidarité nationale, qui conduisent à s’interroger sur leur adéquation avec les principes d’égalisation fiscale et de responsabilité fiscale.

Cette question est évidemment d’importance et d’une brûlante actualité, dans la mesure où l’avenir de l’intervention de solidarité nationale est à l’ordre du jour des négociations institutionnelles en cours. Dans le cadre d’âpres marchandages politiques, l’économiste peut proposer, modestement, des critères normatifs qui peuvent objectiver certaines situations et offrir un jugement des mécanismes de transfert qui conduise à une meilleure balance entre deux objectifs : une capacité de transfert visant à réduire les inégalités et les effets pervers du système actuel, et une réforme qui induise une responsabilisation des régions dans leurs politiques fiscale.

C’est pourquoi l’ADEL a le plaisir de proclamer Cédric Thiry lauréat du Prix de l’Association des Economistes de Louvain 2012. En plus du titre, dont le récipiendaire peut se prévaloir, et du chèque, certes symbolique, qui lui sera remis, le Prix de l’ADEL consiste en la diffusion du mémoire à travers des articles publiés dans la presse économique et dans les pages économiques de quotidiens de référence.