Axes de recherche

Les principaux axes de recherche du Centre sont :

Axe 1 : Usages et appropriation des médias émergents

Les recherches de cet axe s'intéressent, simultanément ou alternativement, à la logique « technique » des concepteurs, en prenant en compte les contraintes sémio-techniques des nouveaux médias et la manière dont elles influent sur le processus de communication, et/ou à la logique des usages, envisageant la manière dont les individus développent leur propre expérience et pratique médiatique.

Axe 2 : Discours sociaux et représentations

Ces recherches se centrent sur les dimensions discursives des interactions en situation de communication. Elles prennent en compte les aspects audio-scripto-visuels des discours médiatiques, en les considérant toujours dans leur inscription dans des pratiques et des usages sociaux.  Elles envisagent les différentes formes d’articulation et d’interaction entre le langagier d’une part, et le social, le cognitif, ou le technologique d’autre part.

Axe 3 : Enjeux éthiques et déontologiques de la communication dans la société contemporaine

Ces recherches s’attachent à observer, analyser et veiller au positionnement éthique et déontologique des différents acteurs communicationnels dans l’espace public, aussi bien des journalistes et des communicateurs que des entreprises, associations et institutions. Cette attention à l’éthique de la communication et aux principes déontologiques prend également la forme de collaborations régulières avec les organes régulateurs des médias.

Axe 4 : Pratiques professionnelles dans le champ de la communication

Ces recherches portent sur l’observation et l’analyse des métiers et pratiques professionnelles en communication et de leurs évolutions. Les thèmes spécifiques qu’elles recouvrent incluent la construction des identités et des cultures professionnelles, les défis posés par les technologies numériques, et la légitimation des métiers de la communication dans les domaines des relations publiques, de la médiation, de la publicité, de la communication éducative et du journalisme.

| 3/02/2010 |