Le Fonds Charcot stimule la recherche

lauréats fonds charcot 2010
Des chercheurs de l’UCL ont été récompensés par le Fonds Charcot  pour leurs études liées au traitement de la sclérose en plaques. Les lauréats ont reçu 58 000 euros pour poursuivre leurs travaux.
Chaque année, la Fondation Charcot octroie un subside global de 125 000 euros à des chercheurs belges pour des études fondamentales visant à lutter contre la sclérose en plaques. Cette année, parmi les lauréats (photo), deux équipes de l’UCL ont été mises à l’honneur.
Le Dr Vincent van Pesch, le Dr. Karima Jnaoui et le Prof Christian Sindic du Service de neurologie des Cliniques universitaires Saint-Luc ont été primés pour leur projet intitulé « Les biomarqueurs immunologiques de l’inflammation aiguë dans la sclérose en plaques». Ces biomarqueurs permettent de mieux comprendre les phases de poussée et de rémission caractéristiques de cette maladie.
Le Prof. Thomas Michiels de l’Unité de pathogénie microbienne et le Prof. Jean-Paul Coutelier de l’Unité de médecine expérimentale ont quant à eux travaillé sur des modèles expérimentaux animaliers visant à reproduire la maladie humaine. Ils ont étudié en particulier l’effet d’une infection par des virus neurotropes couplée à l’immunisation par des peptides de la myéline. L’objectif est de déterminer si cette méthode constitue un modèle plus fidèle de la maladie afin de pouvoir améliorer les traitements. (A.M.)

Photo : Christian Sindic et Jean-Paul Coutelier, à gauche du Dr. Richard E. Gonsette, Président de la Fondation Charcot.

| 12/02/2010 |