Mutations de l'enseignement suprérieur et internationalisation

mutation
Change in Higher Education and Globalisation
Auteurs
: Imelda Elliott, Michael Murphy, Alain Payeur, Raymond Duval
Editeur : de boeck
En bibliothèque depuis le 19 décembre 2011
Cote : 900-11-05

Pas d'aperçu disponible

Cet ouvrage analyse, dans une approche pluridisciplinaire, les mutations de l’enseignement supérieur concernant ses différentes missions : formation à la recherche, formation professionnalisante, réduction des inégalités, développement culturel. L’accent est mis sur la dimension internationale de ce phénomène, en particulier dans les pays anglophones et francophones. Au moment où le grand public entend de plus en plus parler de comparaisons internationales et de palmarès, il est important d’analyser l’ouverture des systèmes nationaux et la montée d’exigences nouvelles. Les auteurs, spécialistes reconnus de leur domaine, analysent la situation de différents pays tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Allemagne, la Belgique et la France.

 

Au début de chaque chapitre, un résumé en français et un autre en anglais permettent aux lecteurs d'appréhender plus facilement le contenu dans les deux langues de l'ouvrage.

 

Les questions abordées intéressent aussi bien les chercheurs en sociologie, en sciences politiques, en sciences économiques, que ceux en sciences de l’éducation ainsi qu'en langues et civilisations. Les décisions qui touchent l’enseignement supérieur sont de plus en plus complexes et impliquent des personnes ayant des compétences très différentes : présidents et équipes de direction des universités, responsables politiques et administratifs au niveau national ou régional, enseignants du supérieur et doctorants.