L'UCL rejoint le consortium edX : vers quatre cours MOOC LouvainX !

Sept enseignants, responsables de quatre cours, vont expérimenter activement la nouvelle tendance de cours en ligne ouverts et massifs, les MOOCs. L'IPM aura la chance de les accompagner dans cette aventure...
 

Quatre cours LouvainX seront proposés en ligne, via la plateforme d'edX, à partir de février 2014 :

  • An Ansoms (ESPO) : Comprendre les crises agraire, alimentaire et développementale
  • Olivier De Schutter (DRT) : International Human Rights
  • Nathalie Schiffino (ESPO - Mons), Pierre Baudewyns, Vincent Legrand et Min Reuchamps (ESPO) : Science politique : concepts fondamentaux et leur application
  • Peter Van Roy (EPL) : Paradigms of Computer Programming

Une double expérimentation pédagogique

LouvainXLe défi est de concevoir des activités d'apprentissage entièrement en ligne, organisables avec un très grand nombre d'étudiants (certains MOOCs rassemblent jusqu'à 50 000 participants !) et stimulantes pour un apprentissage signifiant et en profondeur. Il faudra faire preuve de créativité : analyses de cas évaluées par peer review, exercices auto-corrigés, quiz s'appliquant à des études de cas... précédés de vidéos et d'articles d'explication de la matière. Un enseignement de masse en ligne peut-il être au service d'une pédagogie de qualité ? Avec ces sept professeurs, l'IPM prend les paris !

La finalité de ce projet est de prendre une part active dans l'expérimentation du mouvement innovant des MOOCs : contribuer à mettre en lumière les valeurs ajoutées des pratiques pédagogiques de demain. L'expérimentation est double : concevoir et animer les MOOCs proprement dits mais aussi repenser les activités en présentiel des étudiants régulièrement inscrits à l'UCL. En effet, les étudiants UCL de ces professeurs bénéficieront eux aussi des développements et exercices réalisés pour les cours LouvainX.

MOOCs et classes inversées : deux facettes d'une même pièce ? 

photo profs et étudiants

Si les MOOCs démontrent que l'acquisition de connaissances et de savoir-faire peuvent se réaliser avec efficacité en dehors de l'auditoire, de nouvelles possibilités d'exploitation du temps passé dans les salles de cours s'ouvrent ! Libéré de l'étape de transmission des savoirs, le professeur peut se consacrer à

  • discuter le savoir avec les étudiants (le confronter, le comparer...),
  • le mettre à l'épreuve de la réalité (analyse de cas, résolution de problèmes...),
  • accompagner les plus faibles dans son appropriation...

Ainsi, l'apprentissage en ligne fera-t-il évoluer le présentiel vers des méthodes davantage actives ? 

Rendez-vous en juin 2014 pour un premier bilan de cette aventure...

Envie de réagir ? 

Notre blog attend vos commentaires...

 

 

Photo : ©Eric.LeRoux/Communication/UCBL