L'UCL à l'assaut des cours en ligne

Etudiante devant son PC
L’UCL est la première université belge à intégrer le réseau edX (education X), plateforme destinée à héberger les cours en ligne d’universités parmi les plus prestigieuses au monde (Harvard, Berkeley, MIT, etc.).
L’objectif de ce réseau ? Rendre l’enseignement universitaire accessible à tous, gratuitement. Un pas vers l’université du futur ? En tout cas, une manière de permettre un autre accès à l’enseignement.

Tout démarre en juin 2012. L’Université de Harvard et le MIT (Massachussetts Institute of Technology) s’associent pour créer la plateforme edX, entièrement gratuite et sans but lucratif. Leur objectif ? Héberger des cours spécialement conçus pour être suivis, en ligne, à travers le monde, par tout un chacun. Rapidement, dix autres universités rejoignent la plateforme.
Aujourd’hui, un an après sa création, edX a sollicité et sélectionné douze nouvelles universités, dont l’UCL, pour intégrer la plateforme. Un nombre croissant d’institutions qu’edX compte limiter à une trentaine. Le souhait est de rassembler dans edX les meilleures institutions internationales afin de diligenter un enseignement de qualité.

Le concept ? Chacun peut s’inscrire sur edX. Un email et un simple clic suffisent. Ensuite, l’internaute choisit le ou les cours de son choix et les suit, à sa guise. Il ne s’agit pas de simples cours filmés mais bien de cursus créés pour le web, intégrant une pédagogie spécifique à l’apprentissage, à distance. Comment valoriser ces cours sur un CV ? La personne peut obtenir un certificat (gratuit actuellement), moyennant une évaluation en ligne.

Concrètement,l’UCL proposera, dès janvier 2014, quatre cours sur edX :

  • International human rights, par Olivier De Schutter
  • Introduction to computer programming, par Peter Van Rooy
  • Dynamiques de développement liées aux ressources naturelles, par An Ansoms
  • Science politique : concepts fondamentaux et leur application, par Pierre Baudewyns, Vincent Legrand, Min Reuchamps et Nathalie Schiffino.

« Les deux premiers cours de l’UCL seront donnés en anglais, les autres en français, une grande première pour la plateforme edX puisqu’actuellement, l’ensemble des cours qui y sont dispensés sont en anglais », déclare Anant Agarwal. Pour le président d’edX, « la remarquable variété des cours que l'UCL propose est parfaitement adaptée à la communauté croissante et diversifiée des étudiants edX ».

 

Chaque professeur UCL bénéficiera de l’aide d’un assistant en vue du développement web et pédagogique de son cours. Différents services de l’université, comme l’Institut de pédagogie universitaire et des multimédias (IPM), apporteront leur expertise dans l’élaboration de ces enseignements.

A qui s’adresse edX ?

  • Aux étudiants de l’UCL. L’avantage ? Leur permettre d’appréhender la matière, avant de se rendre, physiquement, à l’auditoire et ainsi, de profiter de l’heure du cours pour poser des questions au professeur ou approfondir la matière, ce qui rend le cursus beaucoup plus interactif ;
  • Aux étudiants du monde entier, qui désirent suivre un cours dispensé par l’UCL, tant pour la matière enseignée que pour bénéficier du savoir et du savoir-faire d’une université à réputation internationale ;
  • Aux élèves du secondaire, qui aimeraient avoir un avant-goût de l’une ou l’autre filière universitaire, soit pour s’avancer dans la matière, soit pour s’assurer qu’il s’agit bien du domaine d’étude qu’ils veulent suivre ;
  • Aux adultes voulant se réorienter : edX leur permet de suivre leur nouvelle formation, quand ils veulent, en-dehors de leurs obligations professionnelles et/ou privées ;
  • A Monsieur et Madame Tout-le-monde, désireux d’enrichir leurs connaissances, juste pour le plaisir.
| 22/05/2013 |