Module 1 | Matériau

Esprit du module

"Au vingtième siècle, on s'est retrouvé en présence d'une situation paradoxale: le bois, ce vieux matériau, mis en oeuvre depuis des millénaires, était mal connu, utilisé de manière insuffisamment rationnelle et se prêtait mal aux exigences d'une industrie moderne. L'utilisation du bois reposait sur une expérience (pour ne pas dire une routine) artisanale. De là venait d'ailleurs cette méfiance croissante des ingénieurs et architectes envers ce matériau qu'ils jugeaient d'emploi peu sûr"
Philibert GUINIER (in Rochette, 1963)

Ce constat reste toujours d'actualité. Le secteur de la construction constitue une voie privilégiée de débouchés pour les produits issus de la filière bois, et pourtant, ce "noble matériau" est encore peu proposé par les maîtres d'oeuvre en architecture contemporaine. Certains d'entre eux incrimineront les règlements urbanistiques, d'autres dénonceront les faiblesses technologiques du matériau lui-même. En réalité, ce manque peut s'expliquer principalement par une méconnaissance du matériau tant du point de vue de ses propriétés et caractéristiques physiques, de sa disponibilité sur le marché belge que du point de vue de son impact environnemental positif.

En outre, le manque de précision dans la communication des informations au sein même de la filière peut parfois avoir comme résultat de discréditer le bois: en effet, tant dans la reconnaissance des espèces que dans leur appellation scientifique ou vernaculaire, des confusions sont fréquentes. Ou encore, la terminologie utilisée n'est pas toujours comprise par l'ensemble des acteurs du processus de production et de construction en bois.

Ce premier module est donc un module de base consacré au matériau bois et est destiné à favoriser un langage commun entre tous les intervenants. Complétant leur bagage par des informations précises et scientifiques sur le matériau bois, il permettra au bois d'être sélectionné en connaissance de cause au moment des choix de conception, le plaçant à sa juste valeur en regard des autres matériaux de construction.

Ce premier module, prérequis obligatoire, sera complété avantageusement par les quatre modules suivants, abordant plus en détail les problématiques de production, d’énergie et de construction.

 

Programme provisoire

Les cours auront lieu de mai à juin 2012. Le calendrier précis sera bientôt disponible.

 jour 1

le vendredi 27 septembre 2013

 jour 2

le vendredi 04 octobre 2013

 jour 3

le samedi 05 octobre 2013

 jour 4

le vendredi 11 octobre 2013

 jour 5

le vendredi 18 octobre 2013

 jour 6

le vendredi 25 octobre 2013

Pourquoi construire en bois ?  Perspectives et éco-bilan. Caractéristiques anatomiques, reconnaissance & appellations des bois utilisés dans la construction.    Caractéristiques technologiques du bois.

Introduction générale de la formation.
Filière bois et politique forestière.
Certification des forêts tempérées et tropicales.
Notions générales de la structure et du fonctionnement de l’arbre.
Environnement : les faits et chiffres liés à l’utilisation du bois dans la construction.
Les écobilans.
Le recyclage. 

Anatomie détaillée des résineux.
Reconnaissance des résineux : partie pratique en laboratoire.
Anatomie détaillée des feuillus.
Reconnaissance des bois feuillus ; partie pratique en laboratoire.
Les feuillus tropicaux les plus courants en Belgique : les conditions du marché.
Chimie et ultrastructure du bois.
La durabilité naturelle du bois et les causes biologiques de l’altération du bois d’œuvre
Défauts et mise en oeuvre du bois. Propriétés physiques du bois. Propriétés physiques du bois.
Visite des laboratoires de la station de Gembloux.

Responsable et coordinateur

Pr Caroline Vincke

 

| 30/08/2013 |