Recherche (Research)

Axes de recherche / Research areas

 

Les travaux de l’équipe du centre Valibel – Discours et Variation peuvent être regroupés en trois axes majeurs:


Analyse du discours / Discourse Analysis

(FR)  (EN)
 

L’objet ‘discours’ est appréhendé par les membres du centre Valibel – Discours et Variation comme étant à la fois une unité linguistique textuelle et un événement social et interactionnel.

D’une part, l’étude des ‘marqueurs de discours’ (anaphores, connecteurs causaux et contrastifs, marqueurs métadiscursifs, marqueurs parenthétiques, ponctuants, etc.) doit permettre une meilleure compréhension des propriétés organisationnelles du discours, et nourrir la réflexion théorique notamment sur l’interface grammaire/sémantique et grammaire/pragmatique, la nature des processus sous-jacents à l’évolution de la langue (grammaticalisation, (inter)subjectification, figement, etc.), les notions de genre discursif et de type textuel. Les relations hiérarchiques entre unités discursives sont également étudiées, en parallèle avec une réflexion sur la notion d'unité minimale du discours et son rapport à la syntaxe et la sémantique. Les conditions d'emploi de ces marques sont analysées dans une perspective contrastive (néerlandais, français, anglais), tant à l’oral qu’à l’écrit, en synchronie et en diachronie.

D’autre part, l’objet ‘discours’ peut être envisagée comme une activité psycho- et sociolinguistique dépendant d’un vaste ensemble de facteurs linguistiques et extralinguistiques. C’est dans cette perspective que l’on s’intéresse aux processus cognitifs impliqués dans la production et la compréhension de textes en L1 et L2, ainsi qu’à la ‘compétence discursive’, visant à saisir les éléments qui fondent des interactions verbales (écrites ou orales) réussies. Ces questions sont également abordées d’un point de vue pragmatique et sociolinguistique dans le cadre de recherches sur les pratiques de communication multimodale (c’est-à-dire intégrant les multiples ressources sémiotiques qui s’y trouvent combinées : la langue, la prosodie, la gestualité, la proxémie, la manipulation d’objets, la convocation de schémas ou de graphiques, etc.) en milieu professionnel.

 

The object 'discourse' is considered by the members of the Valibel - Discours et Variation center as both a textual linguistic unit and a social and interactional event.

On the one hand, the study of 'discourse markers' (anaphors, causal and contrastive connectives, metadiscursive markers, parenthetical markers, fillers, etc.) should allow a better understanding of the organisational properties of discourse and contribute to the theoretical reflection on, among other things, the interface grammar/semantics and grammar/pragmatics, the nature of processes underlying language evolution (grammaticalisation, (inter)subjectification, fixation, etc.), the concepts of discursive genre and textual type. The hierarchical relations between discursive units also constitute objects of study, together with a reflection on the notion of minimal discourse unit and its relation to syntax and semantics. The conditions of use for these marks are analysed in a contrastive perspective (Dutch, French, English), in speech as well as in writing, both in synchrony and in diachrony.

On the other hand, it is possible to envisage the object 'discourse' as a psycholinguistic and sociolinguistic activity dependent on a vast set of linguistic and extra-linguistic factors. It is in this perspective that we are interested in the cognitive processes involved in the production and the understanding of L1 and L2 texts, as well as in the 'discursive competence' which aims to assess those elements allowing successful verbal (written or oral) interactions. These questions are also raised from a pragmatic and sociolinguistic point of view in the context of studies concerned with multimodal communication practices (i.e. integrating the different semiotic resources that are combined here: language, prosody, gesturing, proxemy, manipulation of objects, convocation of schemes or graphics, etc.) in a professional environment.

   


 

Sociolinguistique / Sociolinguistics

 

(FR)  (EN)
 Les travaux menés par les chercheurs du centre Valibel – Discours et Variation au sujet de la variation du français dans la francophonie en général et en Belgique en particulier constituent l’une des spécificités de la recherche en linguistique menée à l’UCLouvain. L’évolution des normes et des pratiques linguistiques des francophones est étudiée à partir de différents angles d’approches : la description lexicographique du français en usage en Belgique, la description phonologique et prosodique du français parlé en Belgique, la description de l’organisation du discours en français parlé en Belgique, en France et au Québec, l’étude des représentations et des attitudes des francophones de Belgique, la recherche sur les conditions d’appropriation du français normé dans des contextes scolaires marqués par l’hétérogénéité sociale, culturelle et linguistique, la réflexion sur la mise en place de politiques linguistiques inspirées par les recherches sociolinguistiques.  A focal point within the research of Valibel - Discours et Variation is the variation characterizing French in the French-speaking world in general, and in Belgium in particular. The evolution of linguistic norms and practices in Francophones is studied from different angles: lexicographic description of French as used in Belgium, phonological and prosodic description of spoken French in Belgium, description of the organisation of discourse in French spoken in Belgium, France and Québec, study of the representations and attitudes of Francophones in Belgium, research on the conditions of acquisition of normative French in socially, culturally and linguistically underprivileged school contexts, reflection on the launching of linguistic politics inspired by sociolinguistic research.
   

 


Prosodie / Prosody

(FR)  (EN)
 En lien avec les deux autres axes, une attention particulière est portée aux phénomènes prosodiques (accentuation, intonation, rythme, etc.), comme marqueurs de la structure et de l’organisation du discours et comme marqueurs de la variation sociale, régionale et stylistique. Plusieurs projets de recherche ont été développés afin d’une part de décrire le fonctionnement de la prosodie en discours sur la base de corpus annotés et, d’autre part, de comprendre la contribution de la prosodie au sens des discours, entre autres par la description des accents régionaux et de styles professionnels.  In relation to the two preceding axes, we dedicate special attention to prosodic phenomena (accentuation, intonation, rhythm, etc.) as markers of discourse structure and organisation, and as markers of social, regional and stylistic variation. Various research projects have been developed in order to describe the functioning of prosody in discourse on the basis of annotated corpora, on the one hand, and to understand the contribution of prosody the meaning of discourse, among other things by the description of regional accents and professional styles, on the other hand.
   

 


Langues minoritaires et/ou menacées / Minority and/or Endangered Languages 

(FR)  (EN)
 Les langues minoritaires et/ou menacées sont étudiées sous plusieurs aspects, qui vont de la description des caractéristiques formelles aux questions d’aménagement linguistique. L’essentiel des recherches et des publications ont porté sur les langues régionales de la Wallonie romane (wallon, picard, lorrain et champenois), aujourd’hui en voie de disparition, mais dont l’influence est toujours perceptible tant au plan des pratiques que des représentations linguistiques des Belges francophones. De nombreuses collaborations ont été nouées avec des associations de terrain, dont le Musée de la Parole en Ardenne. Plus récemment, le centre Valibel a été associé aux travaux de l’Institut royal de la culture amazighe au Maroc (IRCAM) dans le cadre du processus de reconnaissance de l’amazighe comme langue officielle.      Minority and/or Endangered Languages are studied in several ways, ranging from the formal linguistic description to language planning issues. Most research and publications focus on the regional languages of roman Wallonia (Walloon, Picard, Lorrain and Champenois), now endangered, but whose influence is still noticeable both in terms of linguistic practices and mental representations of French-speaking Belgians. Many partnerships have been established with grassroots organizations, including the Musée de la Parole en Ardenne. More recently, the Valibel center was associated with the work of the Institut royal de la culture amazighe au Maroc (IRCAM) to support the process of recognition of Amazigh as an official language.
   

 


 

actualité Fil RSS
| 12/09/2016 |
à ne pas manquer