Kip Thorne reçoit le Prix Georges Lemaître

Kip Thorne
Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi, le Prix Georges Lemaître 2016 a été remis, ce 18 octobre, à Kip Thorne, Professeur Feynman de Physique Théorique à Caltech, USA.

Connu pour ses contributions prolifiques dans le domaine de la gravitation, de la physique et de l'astrophysique, le professeur Kip Thorne est aussi un expert dans les applications de la théorie de la relativité générale d'Einstein. Il a cofondé LIGO (Laser Interferometer Gravitational Wave Observatory - le plus gros projet jamais fondé par la National Science Foundation), expérience de physique à grande échelle dont le but est de détecter directement les ondes gravitationnelles.

Depuis 2009, Kip Thorne consacre son énergie à des collaborations avec des artistes afin de susciter l’intérêt pour la recherche scientifique auprès du grand public et des jeunes en particulier. C’est dans ce même esprit qu’il a donné, ce lundi 17 octobre, une conférence devant une salle comble d’étudiants venus assister à la projection du film «Interstellar» de Christopher Nolan, film dont il a été coproducteur et conseiller scientifique.

Le Prix Georges Lemaître a été remis au professeur Thorne par le recteur de l’UCL, Vincent Blondel, en présence du Représentant du Roi. Plus de cent étudiants, académiques, et invités extérieurs ont participé à la 11e édition de ce prix, organisé sous l’égide de la Fondation Louvain. «C’est un honneur pour notre université de compter parmi les lauréats du Prix Georges Lemaître un scientifique et un chercheur de la stature du professeur Kip Thorne.», a tenu à souligner le professeur Jean-Christophe Renauld, vice-recteur à la recherche de l’UCL et président du comité scientifique décernant le prix.

Créé en 1995 à l’initiative des Anciens et Amis de l’UCL, le Prix International Georges Lemaître récompense tous les deux ans un scientifique ayant contribué de façon remarquable au développement et à la diffusion des connaissances dans les domaines de la cosmologie, de l'astronomie, de l'astrophysique, de la géophysique, ou de la recherche spatiale.

Le professeur Vincent Lemaître, directeur du Centre for Cosmology, Particle Physics and Phenomenology, a conclu la cérémonie en mettant l’accent sur le parallélisme entre les ondes gravitationnelles et la découverte du boson en 2012. «Ces deux découvertes, prédites toutes les deux il y a très longtemps (mais dont peu de physiciens voulaient reconnaître la légitimité à l’époque), ont apporté de nouvelles techniques pour observer, d’une part, le gigantesque cosmos et, d’autre part, le monde microscopique. Ce qui, pour moi, en tant qu’expérimentaliste, est la conséquence la plus excitante de ces deux découvertes spectaculaires.»

logo ALAS

Découvrez l’année Louvain de l’Aventure scientifique!