Centre d'histoire du droit et de la justice, CHDJ

 

Le Centre d'histoire du droit et de la justice rassemble des recherches menées autour:

D'un projet scientifique : comprendre la régulation de la société à travers les discours et pratiques du droit, de la justice et de la société.

D'un objet de recherche : le conflit et la déviance comme observatoire de la société. Conflits, déviance et crimes suscitent en effet des réactions sociales sous forme de répression, de contrôle ou régulation des « crises ». Celles-ci génèrent des documentations nombreuses, de la production normative à la statistique pénale, en passant par le procès criminel, offrant autant de regards sur le quotidien d'une société en mouvements.

D'une perspective de recherche : l’approche sociohistorique, c’est-à-dire, la confrontation des sources, des méthodes et des paradigmes explicatifs des historiens et des sociologues, aboutissant à une démarche originale caractérisée par le croisement méthodique des sources d’information, la prise en compte des mécanismes de construction sociale des normes, des discours médiatiques et des pratiques sociales, l’intégration des niveaux d’échelles temporels et géographiques, dans l’analyse des phénomènes politiques, sociaux et culturels.


Cinq orientations transversales caractérisent la culture de recherche partagée par les membres du CHDJ:

  • transpériodicité: privilégier le dialogue entre « spécialistes du passé » et « spécialistes du présent », intégrer le temps long (médiéval et moderne) dans l'étude des sociétés;
  • pluridisciplinarité: croiser la démarche historique, juridique, sociologique, criminologique, politologique;
  • comparatisme : utiliser la méthode comparative dans le temps et l'espace;
  • internationalisation : inscrire les problématiques dans les débats et les réseaux scientifiques internationaux;
  • méthodologie: favoriser la réflexion et les pratiques méthodologiques tant qualitatives que quantitatives.


Le CHDJ fait partie de deux réseaux de recherche européens majeurs: l’International Association for the History of Crime and Criminal Justice (IAHCCJ) et le Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (GERN), associés dans le cadre du projet européen CRIMPREV (2006-2009).

 

actualité Fil RSS
 
Féminismes Machiels
Christine Machiels, Les féminismes et la prostitution (1860-1960), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.
[> suite]
 
 
 
Mons dans la tourmente
 Amandine Dumont, Amandine Thiry, Xavier Rousseaux et Jonas Campion, Mons dans la tourmente. Justice et société à l'épreuve des guerres mondiales (1914-1961), PUL, Louvain-la-Neuve, 2016.
[> suite]
 
 
 
Tribut temps troubles
Amandine Thiry, Le tribut des temps troubles. La justice face aux homicides attribués à la « résistance » dans l'arrondissement judiciaire de Mons (avril 1943-novembre 1944), PUL, Louvain-la-Neuve, 2015.
[> suite]
 
 
 
Policing New Risk(2)
Edited by Jonas Campion and Xavier Rousseaux
[> suite]
 
 
 
Ordre dans la guerre
Melun,  Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale, 4-5-6 février 2016
[> suite]
 
 
| contact : Sarah Auspert | 20/06/2016 |
à ne pas manquer
 
Melun,  Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale, 4-5-6 février 2016
[ > suite]
 
 
 
Débats, continuités et inflexions autour de l’identité, de l’éthique et de des fonctions policières
Wavre, Palais du Gouverneur, 11 décembre 2015
Mons, maison Losseau, 29 janvier 2016
[ > suite]
 
 
Nouvelles parutions CHDJ
 
Christine Machiels, Les féminismes et la prostitution (1860-1960), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.
[> suite]
 
 
 
 Amandine Dumont, Amandine Thiry, Xavier Rousseaux et Jonas Campion, Mons dans la tourmente. Justice et société à l'épreuve des guerres mondiales (1914-1961), PUL, Louvain-la-Neuve, 2016.
[> suite]
 
 
 
Amandine Thiry, Le tribut des temps troubles. La justice face aux homicides attribués à la « résistance » dans l'arrondissement judiciaire de Mons (avril 1943-novembre 1944), PUL, Louvain-la-Neuve, 2015.
[> suite]
 
 
 
Edited by Jonas Campion and Xavier Rousseaux
[> suite]