Fiche de présentation

cmp_include_fiche_personne
 Fiche de présentation  
| english version |
M. Emmanuel Hanert

SST/AGRO - Faculté des bioingénieurs
SST/ELI - Earth and Life Institute (ELI)
ELIE - Environmental Sciences (ELIE)

Adresse courrier
  ELIE - Croix du Sud 2 bte L7.05.16 à 1348 Louvain-la-Neuve
Email
 
ELIE
  Téléphone : 010 47 26 20
  Secrétariat : 010 47 36 81
  Télécopie : 010 47 88 98
  Bâtiment : Mendel; Etage 03; Local C 301; Site Louvain-la-Neuve




Diplômes

année

intitulé

établissement

1998Candidat en sciences physiquesUniversité catholique de Louvain
2000Licencié en sciences physiquesUniversité catholique de Louvain
2001Diplomé d'études approfondies en physiqueUniversité catholique de Louvain
2004Docteur en sciencesUniversité catholique de Louvain


Méthodes numériques multi-échelles

Nous développons des outils de simulation basés sur des méthodes numériques multi-échelles telle la méthode des éléments finis. Ces méthodes numériques utilisent des maillages non structurés dont la résolution est variable. Il est donc possible d'augmenter la résolution localement, uniquement dans les régions où l'échelle des processus le nécessite. La flexibilité des maillages non structurés permet ainsi de représenter une plus large plage d'échelles spatiales et d'optimiser les ressources de calcul. Dans ce cadre, nous participons au développement du modèle hydrodynamique SLIM. Ce modèle est utilisé pour un grand nombre d'applications, allant de l'étude de la connectivité au sein de la Grande Barrière de Corail à la modélisation du continuum terre-mer dans des systèmes fluviaux complexes. Par ailleurs, nous étudions également les propriétés mathématiques de modèles permettant de simuler la propagation d'ondes dans des écoulements géophysiques.


Modèles de dispersion non Browniens

Nous utilisons des méthodes de modélisation stochastique pour simuler la dispersion de traceurs dans des systèmes complexes, tels des écoulements turbulents ou des milieux hautement hétérogènes. Ces modèles de dispersion ne sont pas basés sur l'hypothèse de mouvement Brownien mais suppose plutôt que les fluctuations aléatoires des particules suivent un processus de Lévy. Les nuages de particules peuvent dès lors être représentés par des distributions de Lévy qui forment une famille incluant la distribution normale ainsi qu'un ensemble d'autres distributions dites "à  queues épaisses". Les modèles Eulériens dérivés à  partir de ces distributions font apparaître des opérateurs de diffusion d'ordre fractionnaire pour lesquels des schémas numériques adaptés sont développés. De tels modèles sont utilisés pour des applications en finance, en hydrologie ou encore en biologie et permettent de représenter l'effet des variations "extrêmes" pouvant avoir lieu au sein de systèmes complexes.




Notice: Undefined offset: 2 in /var/www/sites/fiche-personne/index.php on line 740

Biographie


Diplômes

année

intitulé

établissement

1998Candidat en sciences physiquesUniversité catholique de Louvain
2000Licencié en sciences physiquesUniversité catholique de Louvain
2001Diplomé d'études approfondies en physiqueUniversité catholique de Louvain
2004Docteur en sciencesUniversité catholique de Louvain



Enseignement


Cours

Année académique 2014 - 2015
LBIR 1110 Mathématiques générales 1
LBIR 1204 Informatique et mathématiques appliquées
LBIRE 2211 Projet intégré en technologies et gestion de l'information
LBRTI 2102 Modélisation des processus et systèmes prévisionnels
LBRTI 2202 Questions spéciales de gestion de l'information
LMAPR 2510 Ecologie mathématique
LMAT 1111 A Mathématiques générales 1
LMAT 1111 B Mathématiques générales 1 (1e quadrimestre)
LMAT 1111 D Mathématiques générales 1 (1er quadrimestre)
LMAT 1111 F Mathématiques générales 1 (1er quadrimestre)
LMAT 1111 Mathématiques générales 1



Recherche


Méthodes numériques multi-échelles

Nous développons des outils de simulation basés sur des méthodes numériques multi-échelles telle la méthode des éléments finis. Ces méthodes numériques utilisent des maillages non structurés dont la résolution est variable. Il est donc possible d'augmenter la résolution localement, uniquement dans les régions où l'échelle des processus le nécessite. La flexibilité des maillages non structurés permet ainsi de représenter une plus large plage d'échelles spatiales et d'optimiser les ressources de calcul. Dans ce cadre, nous participons au développement du modèle hydrodynamique SLIM. Ce modèle est utilisé pour un grand nombre d'applications, allant de l'étude de la connectivité au sein de la Grande Barrière de Corail à la modélisation du continuum terre-mer dans des systèmes fluviaux complexes. Par ailleurs, nous étudions également les propriétés mathématiques de modèles permettant de simuler la propagation d'ondes dans des écoulements géophysiques.


Modèles de dispersion non Browniens

Nous utilisons des méthodes de modélisation stochastique pour simuler la dispersion de traceurs dans des systèmes complexes, tels des écoulements turbulents ou des milieux hautement hétérogènes. Ces modèles de dispersion ne sont pas basés sur l'hypothèse de mouvement Brownien mais suppose plutôt que les fluctuations aléatoires des particules suivent un processus de Lévy. Les nuages de particules peuvent dès lors être représentés par des distributions de Lévy qui forment une famille incluant la distribution normale ainsi qu'un ensemble d'autres distributions dites "à  queues épaisses". Les modèles Eulériens dérivés à  partir de ces distributions font apparaître des opérateurs de diffusion d'ordre fractionnaire pour lesquels des schémas numériques adaptés sont développés. De tels modèles sont utilisés pour des applications en finance, en hydrologie ou encore en biologie et permettent de représenter l'effet des variations "extrêmes" pouvant avoir lieu au sein de systèmes complexes.




Publications



| 2/07/2009 |