Louvain Bionics

Louvain Bionics : photomontage  

 

Le Louvain Bionics est un centre d’expertises interdisciplinaires créé en 2014 grâce au legs de Monsieur Pierre De Merre via la Fondation Louvain. L’objectif du Louvain Bionics est de fédérer les talents des chercheurs de l’UCL issus des trois secteurs – sciences et technologies, sciences de la santé et sciences humaines – qui s’intéressent aux questions du mouvement et de l’assistance robotisée au geste, afin de renforcer les connaissances et les compétences dans des domaines tels que l’assistance chirurgicale, et l’aide au diagnostic et à la rééducation. L’ambition du Louvain Bionics est de permettre au patient de bénéficier au mieux des progrès de la recherche dans les sciences et techniques de la robotique et, plus généralement, de la bionique. Pour cela, le rôle du Louvain Bionics est d’identifier, encourager et développer des projets de collaboration innovants qui répondent à un ensemble de problématiques touchant à la santé des personnes, tels que :

  • Conception et développement de robots de rééducation pour les membres supérieurs,
  • Conception et développement de prothèses robotisées pour les membres inférieurs,
  • Conception et optimalisation de procédures chirurgicales assistées,
  • Conception et fabrication d’instruments de chirurgie personnalisés au patient,
  • Développement d’une interface écran-objet dans les processus de rééducation intensive (enfants et adultes),
  • Identification et analyse des questions éthiques relevant de l’interaction homme/robot.

Le Louvain Bionics regroupe des équipes de recherche pluridisciplinaires (ingénieurs, médecins, kinésithérapeutes, psychologues, éthiciens etc.) chargées de la conception et la validation de prototypes. Par ailleurs, il ambitionne de fournir un laboratoire d’initiation et de formation tant pour les concepteurs (ingénieurs) que pour les utilisateurs (cliniciens, académiques, scientifiques), en vue de développer des savoir-faire innovants dans la pratique médicale, à l’aide des dispositifs disponibles.

L’atout majeur apporté par le Louvain Bionics au sein d’une université complète telle que l’UCL est de pouvoir expérimenter et valider les dispositifs médicaux évoqués « from bench to bedside », c’est-à-dire du laboratoire jusqu’au lit du patient, par un processus de recherche translationnelle et multidisciplinaire basé sur une interaction constante entre concepteurs et utilisateurs. Les dispositifs peuvent dès lors être améliorés sur base d’une pratique de terrain et personnalisés en tenant compte des besoins spécifiques des patients et des cliniciens.

actualité Fil RSS
 
[> suite]
 
 
| 24/12/2015 |
Espace
à ne pas manquer
 
[08/09 > suite]
 
 
 
[01/09 > suite]
 
 
 
[12/03 > suite]
 
 
 
[07/05 > suite]
 
 
 
[12/11 > suite]