Sciences informatiques

    Votre profil
> Vous avez le goût pour la résolution de problèmes et êtes poussé par une grande curiosité;
> Vous débordez de créativité et d’imagination;
> Vous êtes doté de l’esprit d’abstraction, d’analyse et de synthèse;
> Vous possédez un esprit méthodique et montrez de la rigueur dans vos  raisonnements;
> Vous êtes doué pour les contacts humains, l’organisation, le leadership, etc.

Le cursus

Vous entamerez votre parcours en vous inscrivant au programme de Bachelier en sciences informatiques [180]. Il propose une formation spécifique aux sciences informatiques et aux sciences de gestion et comprend une option de 30 crédits.

Une fois bachelier, vous poursuivrez votre formation par le Master en sciences informatiques [120]. Il propose une formation polyvalente orientée vers la conception d’applications et un large éventail de spécialisations.

  

Les séjours à l’étranger

Vous aurez le choix entre :

  • Faire votre master dans une institution du réseau CLUSTER, qui regroupe de nombreux partenaires européens;
  • Passer un quadrimestre ou une année dans une université étrangère, en profitant d’une bourse d’échanges ERASMUS;
  • Réaliser une partie de vos études à la KUL;
  • Participer à des cours intensifs d’une semaine dans une université étrangère dans le cadre des programmes Best et Athens;
  • Participer à des programmes de co-diplômation et obtenir deux diplômes au terme de votre master, l’un de l’UCL, l’autre de l’université partenaire où vous passerez une année de master.

  


Les professions

L’informatique ou, plus généralement, les technologies de l’information et de la communication sont partout; tout le monde les utilise pour communiquer, travailler, étudier, s’amuser, voyager, gérer.

De plus en plus de fonctions sont confiées à l’informatique ou assistées par celle-ci. On ne compte plus les systèmes informatiques que l’on utilise. Internet, GSM, cybercafé, robotique, domotique, home-banking, e-commerce, gestion d’entreprise, hôpitaux, sécurité routière, spectacles et gestion de salles de spectacles, transports, production d’énergie, contrôle de procédés de fabrication et bien d’autres domaines encore s’appuient sur l’informatique. Ces domaines seront encore plus nombreux demain et les applications encore plus complexes.

  


Bachelier en sciences informatiques [180]

Le Bachelier vous propose :

  • Une formation qui articule ingénierie d’applications logicielles et gestion;
  • L’apprentissage des fondements nécessaires à la conception et à la réalisation d’applications informatiques simples;
  • La maîtrise des technologies informatiques de base sous-jacentes;
  • Le développement de l’aptitude au raisonnement et à l’abstraction, nécessaires à la conception de ces applications et la maîtrise des techniques mathématiques à mettre en oeuvre;
  • Un apprentissage par problèmes et par projets de l’informatique.

Quelques idées de mineures ?

  • Mineure en gestion
  • Mineure en statistiques
  • Mineure en linguistique
  • Mineure en philosophie
  • Mineure en droit
  • Mineure en sociologie et en anthropologie


Master en sciences informatiques [120]

Le Master vous offre :

  • Des projets qui vous font découvrir les nombreuses facettes de l’informatique depuis l’analyse des besoins du client, la conception de systèmes informatiques y répondant, la réalisation de ces systèmes dans un souci de qualité du produit et du processus de développement;
  • Des compétences basées sur les concepts fondamentaux de l’informatique, qui resteront valables au-delà de l’évolution rapide des technologies;
  • Des cours en anglais qui vous permettront de parfaire vos compétences linguistiques;
  • Une grande flexibilité du programme pour vous permettre d’adapter votre formation à vos centres d’intérêt;
  • L’occasion de compléter votre formation par un stage en entreprise.

 

Les spécialisations

  • Artifical Intelligence
  • Software Engineering and Programming Systems
  • Networking and Security
  • Computing and Applied Mathematics
  • Gestion
  • Création des petites et moyennes entreprises (CPME)
| 20/12/2010 |